Disparition du créateur de Méz'Art

Mis à jour : janv. 10

Les artistes de l'association


LA BEAUTÉ : pierre de la belle dame blanche du Tchier de Borée a appelé Georges Murillon, le créateur de Méz'Art, dans sa grande meule de l’univers, ce labyrinthe initiatique et divinatoire où l'homme ne fait que passer.


Gabriel-Aldo Bertozzi (père fondateur du mouvement INIsme)

« Chers amis, excusez-moi si je ne vous donne qu'aujourd'hui, avec des mots qui gémissent, la nouvelle du décès de l'iniste Georges Murillon qui s'est produit le matin du 10 septembre, mais dans ces jours-ci, je me sentais comme Gilgamesh pour la mort de son cher ami.


Je publierai une plaquette sur Georges à l'occasion de la prochaine exposition Mez'Art de Borée que lui-même a créé.


Entre-temps, je vous rappelle que Georges a toujours activement contribué à tous les événements de notre mouvement depuis son adhésion, notamment :


- Il a participé au Café de Flore à Paris, lors de la cérémonie du 25e anniversaire de l'Inisme,

- il a été maire de Borée (France), et dans ce rôle il a donné le nom d'une rue à l'Inisme (Voie de l'Inisme),

- il a participé à la grande exposition iniste du 6earrondissement de Paris,

- il a publié le roman « L'Amour à l'aube du crépuscule »,

- il était présent avec ses œuvres à la Foire d'Art de Forlì (Italie) en 2016,

- il a popularisé l'Inisme dans des livres et des revues (par exemple, dans le livre de Jacques Duclieu, Les Nouveaux Mystères de l'Ardèche),

- etc...



Dans l'Inisme nous sommes tous pareils, il n'y a pas le meilleur, cependant la mort de Georges me fait réfléchir sur ceux qui sont ou qui ont été inistes pour intérêt, recevant toujours et ne donnant jamais. L'histoire tiendra compte de la grande générosité, de la créativité de cet iniste si riche d'aventures.



Viendront d'autres printemps, en avant ! »


Gabriel-Aldo Bertozzi




« L'automne viendra avec ses conques raisins de nuages et cimes regroupées, mais nul ne voudra regarder dans tes yeux parce que tu es mort… »


Federico García Lorca


Jos Thomassin

Un ange s'est envolé

Jos Thomassin était la compagne de Georges Murillon.


Artiste peintre et membre de l'association Méz'Art, elle exprime son amour pour la peinture et les couleurs en ces termes emplis d'une certaine humilité :

« Je me sens inspirée par les mouvances perpétuelles, lumières, odeurs, musique, colère et la souffrance des éléments naturels face au mauvais traitement de l'homme. Pour la plupart de mes toiles, je fais de la peinture intuitive, c'est à dire qu'au fur et à mesure que je peins un élément, je vois petit à petit d'autres formes apparaître et en travaillant le contraste, la couleur, la lumière et le traitement de la peinture, je la griffe, la coule, la lisse, je donne un rôle à ces formes par rapport aux autres éléments. »


Aujourd'hui, c'est une souffrance qui s'empare d'une femme, une colère face au souffle divin qui a éteint cette flamme avec âpreté et indifférence.

​​