Le pain quotidien des yeux



Ce petit coin de paradis en haute Ardèche qui abrite un groupe d'amoureux de l'art et la culture, a été survolé durant l'été 2019, par un volatile étrange répondant au nom de drone. Alors si les oiseaux pouvaient un jour nous parler et nous communiquer tout comme Icare, cette griserie d'être en l'air, ils oseraient plagier le philosophe et poète américain Ralph Waldo Émerson qui disait « Le ciel est le pain quotidien des yeux ».


Voir le village de Borée et ses alentours, découvrir et pénétrer dans la salle de Lagas, refuge de l'association Méz'Art, tout ceci à travers l'œil d'un aigle, d'un faucon, d'une tourterelle ou d'un simple moineau. Qu'importe, l'important est de faire un voyage onirique dans ce monde qui nous entoure, ce monde que peut-être, nous ne savons ni regarder, ni apprécier.


Cliquez sur l'image pour visionner la vidéo.